Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2021 2 13 /04 /avril /2021 16:30

 

 

                                  

 

                       

 

 

 

 

 

 

 

 

La fête du Wesak est une porte ouverte à la Pleine Lune du Taureau.

Cette année 2021 est particulière à plus d'un titre. Nous vivons un confinement dû à un virus nommé CORONAVIRUS.

Un peu de réflexion:

 

Couronne et Cœur. Ces deux réalités sont inscrites dans le nom de ce virus.Nous pouvons et devons donc travailler pour activer le cœur, non dans EROS, mais dans AGAPE. Or notre société est gérée par des énergies déchues de non lumière et de manipulation, ce qui va à l'encontre de l'Amour et du rayonnement juste de notre couronne de Lumière.

 

 

Le Christ nous dit:  "Je suis l'Alpha et l'Oméga" Nous approchons peu à peu de la phase Oméga. Évidemment personne ne connaît "ni le jour, ni l'heure". C'est cependant à nous de nous tenir éveillés en toutes circonstances.

 

Or, les circonstances actuelles nous le demandent encore plus.

 

Nous pouvons nous préparer à accueillir le nouveau, et, ce sera de plus en plus à chacun de se positionner dans un renouveau personnel et collectif, afin de pouvoir traverser des phases plus ou moins agréables.... comme celle que nous traversons. Cependant allons au-delà de la peur bien orchestrée par les médias et les autorités...., en nous mettant sous la protection et L'Amour du Maître Bouddha et du Christ.

 

Se mettre sous la protection n'est pas un acte magique ni egotique, mais une dédication réelle de service dans l'humilité, non pour soi, mais pour le collectif.

 

 

 Dans la tradition bouddhique, c'est le moment où le Seigneur Bouddha a reçu l'illumination. Mais c'est aussi dans une reliance universelle le moment clé où les Grands Seigneurs Lumière se préparent à bénir la Terre.

 

 

C'est le point de rencontre qui nous rappelle que le Seigneur Jésus a été adombré par les Énergies Christ et que le Maître Bouddha dans sa compassion revient en lien avec Lui bénir la Terre et toute l'Humanité.

 

Bouddha remet donc au Christ cette bénédiction pour qu'Il la diffuse sur la Terre et dans tous les Plans de Création.

 

Cette bénédiction universelle nous propose de recueillir en nous et pour tous l'Amour et la Sagesse. Elle est maintenant célébrée partout dans le monde et permet aussi d'accueillir la Guérison individuelle et collective.

 

 

C'est donc une formidable occasion de transformation de nos énergies, ainsi que d'une coopération à la montée en fréquence de la Terre qui reçoit elle aussi chaque année cette bénédiction et une co participation  au travail des Offices de Lumières.

 

 

Or, dans ce moment particulier économiquement, socialement et spirituellement, il est de plus en plus urgent d'aller à l'essentiel, de retrouver les fondamentaux et de prier pour demander sur cette Terre les bénédictions et avancées prévues par la Famille de Lumière dans le Plan de Rédemption tant pour notre Terre que pour l'Humanité.

 

Ainsi nous co participerons au Plan de Restauration !

 

Puissions-nous inscrire cela jusqu'au cœur de nos cellules !

 

 

Nous pouvons bien sûr, dans notre cœur, nous relier à tous les êtres qui vont s'ouvrir pour recevoir cette bénédiction et l'intégrer en leur centre profond de lumière.

 

 

Le Seigneur Bouddha et le Christ nous ouvrent ainsi les bras et transmettent à toute l'humanité la reliance de leurs cœurs associés, unissant l'Orient et l'Occident.

 

Puissions-nous comprendre en cette reliance l'inutilité de nos guerres internes et externes amenant la Paix profonde de l'Unité ainsi recréée !

 

Transmise depuis le Temple sacré de Shamballa, et à partir du Trône du Père-Mère cette bénédiction appelle ainsi en nous le réveil de la semence divine, nous remettant dans notre propre espace d'Amour-Sagesse.

 

 

C'est donc aussi notre réveil qui se propose dans cette période.

 

Cette fête est préparée 15 jours avant et continuent à œuvrer plusieurs jours après.

 Nous sommes donc tous dans cette préparation.

Faisons donc ainsi renaître en nous la semence Christique, sachant également que la Seigneur Bouddha est relié à l'Office du Christ.

 

 

 En effet, même si cette bénédiction est transmise par le Seigneur Bouddha et le Christ, ce sont  donc tous les Grands Offices de Lumière qui nous appellent et nous éveillent.

 

Cette année, je ne conseille pas de prononcer la Grande Invocation.

 

Pourquoi ? En effet cette invocation a été transmise par Alice Bailey et diffusée par Lucies Trust qui promeut les anges solaires, une religion mondiale, une fausse lumière et ne se réfère pas au Christ.

Or, nous sommes dans temps où le discernement est capital et où de nombreux messages sèment la confusion dans les esprits. Il est donc important de ne pas se relier à n'importe quel égrégore, et de ne pas donner notre énergie à n'importe qui.

 

Chacun demande à l'univers ou à la source sans préciser de quelle source il s'agit et en oubliant que notre univers est sous la coupe d'énergies déchues....

 

C'est pourquoi, il urgent de reconnaître que seul le CHRIST est notre chemin d'évolution et d’élévation.

 

Nous inscrirons ainsi en nous une ouverture au Plan Divin, ainsi qu'une continuité de transmission de Celui-ci en lien avec la Famille de Lumière.

 

 

C'est donc la Bénédiction Christique en lien avec la compassion du Bouddha qui nous aide à maintenir nos fréquences vibratoires en lien avec la Lumière Supérieure qui va nous permettre cette année 2021 de traverser les ombres intérieures et extérieures.

 

Retrouvons les valeurs Christique avec la Prière que Jésus a enseigné aux apôtres.Beaucoup d'entre nous la récite machinalement sans comprendre que c'est avant tout un enseignement d'humilité et une co participation à la Parousie, c'est à dire au retour du Christ.

Ne confondons pas non plus le Message Christique avec les déviations et déviances des églises.

Cessons de voir les choses par le "petit bout de la lorgnette", nous ne pourrons avancer sans l'aide du Christ qui EST le Chemin, la Vérité et la Vie. Cette prière dite en conscience et confiance est le moyen de co participer au Plan de Rédemption.

 

                

 

   Cette Fête du Wésak  sera le 02 Mai 2021

 

Cette année nous nous retrouverons le 2 Mai à 15h

Chez Christelle Bossens - la Bergerie à Portes les Valence (26)

tel :07 61 77 59 84.

En effet à cause du couvre-feu nous ne pouvons nous retrouver le soir.

Ceci n'enlève en rien, ni à l'intérêt de nous rencontrer, ni au sens de ce Wesak qui est avant tout une profonde Bénédiction dont notre Monde a encore plus besoin au vu des évènements.

Participation 5 euros / personne

Merci de prévenir en téléphonant à Kara au:

06 13 56 88 30

Pour ceux et celles qui voudraient co voiturer rendez-vous chez Kara au 15 Rue Baudelaire à Valence 26 000 à 14h15

 

 

Voici également deux "mantras" que vous pouvez utiliser:

 

Pour le Christ : AGAPE CHRISTOU

 

Pour le Bouddha: OM MANI PED ME HUNG

 

Amour Absolu et Compassion.

 

 

 

 

                                BELLE FETE DU WESAK  A TOUS

 

                     ET A BIENTOT DANS LE COEUR.

 

                          soleil-soleil-arc-ciel-big

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Périer François-Marie 18/05/2019 08:54

Bonjour,

en cherchant des sites pouvant être intéressés par mes recherches et les relayer dans l'intérêt
du dialogues des peuples et communautés, je suis tombé sur votre site.

j'ai réalisé des recherches qui suggèrent plus que fortement que l'enseignement du Christ a fusionné avec celui du Bouddha au Ier siècle après J-C pour donner le Grand Véhicule bouddhiste ou Mahâyâna, qui a ensuite donné le Bouddhisme tibétain, le Zen, le Bouddhisme chinois: Sagesse et Compassion, Paix et Amour...

Ci dessous, la présentation de la quatrième de couverture du livre et une interview sur you-tube:

Je partage avec vous ces recherches, n'hésitez pas à les transmettre!

Joyeux Wésak,

Sameshores

https://www.youtube.com/watch?v=XFAMe4ifr9c


La Voie étroite et le Grand Véhicule

des premiers Chrétiens aux Bodhisattvas : révélations sur les origines du Mahâyâna,

par François-Marie Périer



L'étude d'un chercheur indépendant vient bouleverser l'histoire des religions entre Orient et Occident et jeter une nouvelle lumière sur l'émergence encore inexpliquée du Grand Véhicule bouddhiste au Ier siècle après J-C, démontrant l'influence des premiers Chrétiens sur la naissance du Mahâyâna, dans l'espace fortement hellénisé de l'empire Kushana (Chine, Afghanistan, Pakistan, Cachemire, nord de l'Inde), héritier des conquêtes d'Alexandre, où le grec et l'araméen étaient les langues couramment parlées et écrites. L'idéal du bodhisattva renonçant au Nirvana et se sacrifiant par compassion pour l'Humanité devenait la valeur suprême du nouveau Dharma se destinant à sauver l'ensemble des êtres.
La double révolution simultanée du Christianisme au Proche-Orient et du Grand Véhicule en Orient, respectivement au sein du Judaïsme et du Bouddhisme, bouleversa l'Europe et l'Asie, mais fut-elle vraiment une coïncidence? Un même être et ses disciples peuvent-ils en être à l'origine? Plus d'un milliard de croyants sur plusieurs continents prient-ils aujourd'hui sans le savoir un même homme et suivent-ils des enseignements très proches en croyant que tout les oppose, trompés par la coloration culturelle des faits historiques ou des dogmes?
Pourquoi, en même temps que l'art gréco-bouddhique, une triade de bouddhas et bodhisattvas d'Occident apparut-elle du néant au Gandhâra, au Ier siècle de notre ère, constituée d'un bouddha de lumière infinie, d'un bouddha de Compassion blanc qui avait traversé les Enfers, émané du précédent, et d'un troisième amenant la puissance et l'inspiration, et cela aux côtés d'un bouddha messianique et d'une figure féminine, maternelle et salvatrice incarnant la Sagesse? Quelques questions parmi tant d'autres soulevées dans cette recherche.
À travers une étude historique, iconographique et théologique du Christianisme et du Bouddhisme Mahâyâna à l'aube de leur apparition, ainsi que de leurs textes fondateurs et de leurs évolutions dans les premiers siècles de notre ère, l'auteur ne craint pas d'affirmer les origines communes du Christianisme et du Grand Véhicule bouddhiste et de lancer un message de connaissance réciproque et de réconciliation aussi bien aux représentants religieux et aux universitaires qu'aux Bouddhistes et aux Chrétiens du quotidien.

ALIA 18/05/2019 10:53

Merci pour votre commentaire. Au-delà des personnages historiques Gautama et Jésus, il y a aussi une autre réalité plus spirituelle, qui nous fait comprendre que la Lumière Christique, et l'Office du Christ en lien avec la Source parente du Père de tous les Pères et de la Mère de toutes les Mères, ont "envoyés des initiés pour enseigner l'Humanité et reprendre ce qui avait été manipulé par des forces de non lumière. Gautama qui est devenu Bouddha, faisait sans doute parti de cet Office du Christ. Il y a effectivement des points de connexion entre les divers enseignements, mais nous le trouvons aussi au Mexique avec Pakal qui fondé Palenque, et qui est lui aussi descendu dans les mondes infernaux pour sauver l'humanité. Nous trouvons aussi des enseignements similaires la Trinité au niveau Christique et la Trikaya au niveau Bouddhiste qui nous fait comprendre que la Géométrie sacrée de base est la triangulation que l'on retrouve dans les pyramides en Egypte, et qui pour moi n'ont certes pas été construites à dos de chameau..., mais bien posées par de Grands Ordres et Offices de Lumière dont le rôle est de restaurer le réel Plan Divin en cettte Humanité et en d'autres.

MICHELCR 14/04/2019 08:18

lors de la fête du wesak la lune n'est pas en taureau mais bien en scorpion en opposition au soleil qui, lui, est en taureau.

Gena P. 02/05/2015 01:05

Namasté

J'ai attiré sur votre site (sachant que le hasard n'existe pas), et découvre à ma grande surprise que la Grande Invocation, a subi une modification à la seconde strophe
"Puisse Celui qui vient revenir sur Terre" - cela a été modifié

"Celui qui vient" dans la Grande Invocation telle que Maître Djwhal Khul l'a reçue lui-même des Maîtres de Shamballa nous a été délivrée en 1972 par la Rose Croix Amorc (ma mère recevait les enseignements de sagesse de cette ordre et la Grande Invocation figurait dans un des fascicules d’enseignements) - Je l'ai apprise par Cœur tout petite, et c'est pour cela que cette modification m'a sauté aux yeux !
Maitre DJWHAL Khul dans la second strophe fait allusion à l’Énergie d'Amour Christique - Celui qui vient est donc le Christ, car l’ère du Verseau est l’Ère qui nous permet d'intégrer l’Énergie d'Amour (appelée aussi, Énergie Christique et ce n'est qu'une fois cette énergie intégrée dans tous le
Cœur de tous hommes, que Christ pourra composer avec nous et nous avec Lui spontanément, sur tous les plans, car nous serons devenus comme lui au final, animés par son Énergie d'Amour, ce qui revient à dire que nous aurons intégré le rayon blanc, le rayon d'Amour qui réunit toutes les autres rayons (toutes les autres fréquences en somme). Puisque l'Amour peut tout et que sa fréquence qui s'exprime par le rayon de la pureté, le rayon blanc, est celui qui réunit les autres fréquences (les autres couleurs) - Christ est l'expression Universelle car il Réunit tous nos Frères en son sein, en son Cœur.

Vous comprenez combien il est si important de corriger la seconde strophe pour que la puissance du verbe alliée à la compréhension maintenant, puisse permettre à celui ou à celle qui récite cette GRANDE INVOCATION de voir opérer sa Réalisation en Lui ou en Elle !

Elle a été dévoilée il y a juste 10 ans car l'humanité a grandi et aspire à intégrer la Fréquence de l'Amour qui permettra à chaque conscience de se réaliser, sur le chemin interminable de l’Éveil.

C'est dommage que la seconde strophe, ait fait l'objet d'une telle transformation (aussi petite soit elle, mais très importante car le nom de notre Frère n'est pas cité - or la seconde strophe met en lumière sa pleine Présence par la Puissance de son Énergie même qui est révélée en son Nom, par son Nom: "Christ" (Christ signifie : "Celui qui est, et qui devient") .
Le fait que cette seconde strophe ait été modifiée, cela en modifie aussi la portée et l'impacte (sur le plan vibratoire, elle vibre moins aussi et sa dynamique (son influence) en est aussi modifiée ) -

Or, nous savons l'importance des sons, des mots et des mantras au Tibet et la place que chaque mot, et syllabes doivent occuper dans une prière, un mantra est aussi important qu'un silence.
Nous savons la puissance du verbe et le poids des paroles dans la bouche du méditant qui cultive la Lumière pour se libérer du Dharma.

Dans la seconde strophe, Maître DJWHAL Khul fait allusion à l’Énergie de Christ-Sananda !
Voici le texte originel de la strophe 2:

"Du point d'Amour dans le Cœur de Dieu,
Que l'Amour afflue dans le Cœur des hommes,
Puisse le Christ revenir sur Terre"

Merci !
Suis contente de découvrir votre site.
Il est beau et généreux comme vous, si je peux me permettre.
Merci pour tout ce que vous apporter à la Vie.
Soyez Bénie.
Om Namah Shivaya

ALIA 02/05/2015 09:58

Bonjour et merci du commentaire.
Il est vrai que cette version a été "pris" sur un site ami. Personnellement, j'enseigne 'importance des Energies Christiques au plus haut niveau. Donc ok pour Puisse le Christ Revenir sur Terre. C'est du reste le Plan Divin et l'Enseignement de Christ. Dans quelle région êtes-vous maintenant?
Merci d'avoir transmis l'information.
Lumière du Cœur Christ à vous